Qui nous sommesOù nous travaillonsNotre actionComment nous aider
Nouvelles Internationales Je, 28/03/2013 - 09:46

Aider les enfants dans le conflit au Nord du Mali

 Une fille déplacée, qui a du fuir de chez elle dans la région assiégée de Gao
Une fille déplacée, qui a du fuir de chez elle dans la région assiégée de Gao au nord du Mali

Article et photo: Peter Biro /L’IRC

L'International Rescue Committee renforce son soutien aux enfants dans les régions instables de Gao et de Mopti, au nord du Mali, par la mise en place de programmes destinés à plus de 2.500 enfants touchés par la guerre dans une région qui ne s'est toujours pas remise d'une année de conflit et d'occupation par des combattants.

Des équipes de l’IRC et leurs partenaires locaux se rendent dans des villages afin d’organiser des activités communautaires pour les enfants et leurs familles et de créer des espaces sûrs où les enfants peuvent jouer et participer à des activités pédagogiques. Les employés de l’IRC enseignent également aux parents et aux enfants comment reconnaître et éviter les mines et autres débris de guerre dispersés à travers la région.

Des dizaines de milliers de personnes dans le nord du Mali ont fui leurs maisons après que les rebelles et les combattants islamistes aient pris le contrôle de la région il y a un an. En janvier, la France, craignant que les combattants ne s'apprêtent à s'emparer de la capitale, est intervenue en envoyant des troupes au combat. Vers fin février, les forces françaises ont repris aux islamistes une série de villes et de villages du nord. Mais les combats continuent et les questions demeurent quant à savoir s’ils seront capables de chasser définitivement les combattants de la vaste région désertique et si l'armée malienne sera en mesure de reprendre le contrôle.

“Les enfants ont été particulièrement touchés par les combats”, a déclaré Lindsay Shearer, coordonnatrice du programme de l'IRC pour les enfants et les jeunes. Beaucoup d'enfants ont souffert de faim et de malnutrition, causées non seulement par les combats, mais aussi par une sécheresse prolongée qui a conduit à de graves pénuries alimentaires. L'IRC a soigné près d’un millier d’enfants souffrant de malnutrition dans sa structure de santé près de Bamako, au sud du Mali. Dans le nord, l'IRC distribue également des vêtements, des produits d’hygiène, des moustiquaires et autres produits essentiels aux enfants vulnérables et à leurs familles.

Le conflit a également empêché de nombreux enfants d'aller à l'école. Dans les zones où les combats sévissent, l’IRC cherche à organiser l'enseignement à domicile ou à diffuser des leçons de soutien scolaire à la radio. Dans les villes d’Ansongo et Ménaka et dans d’autres zones qui ne présentent plus de dangers, l'IRC aide à la réouverture des écoles, en distribuant des tableaux, des cahiers, des craies, des stylos, des crayons et des calculatrices.

“C'est une étape importante afin de rétablir un semblant de normalité pour les enfants dont la vie a été complètement perturbée  au cours de l'année dernière”, a déclaré Shearer.


Copyright © International Rescue Committee, 2013