Qui nous sommesOù nous travaillonsNotre actionComment nous aider

Les réfugiés urbains

Plus de la moitié des réfugiés dans le monde vit dans les bidonvilles
Plus de la moitié des réfugiés dans le monde vit dans les bidonvilles de certaines des plus grandes villes du monde
Les réfugiés sont plus susceptibles de se diriger vers les zones urbaines
Les réfugiés sont aujourd’hui plus susceptibles de se diriger vers les zones urbaines que les camps de réfugiés
L'IRC s’investit dans la recherche pour aider les réfugiés urbains
L'IRC s’investit dans la recherche de nouvelles approches pour aider les réfugiés urbains à reconstruire leur vie
L'IRC fournit une assistance juridique aux réfugiés
L'IRC fournit une assistance juridique aux réfugiés, en les aidant à comprendre leurs droits et à avoir accès à la justice
L’IRC fait un suivi du nombre de réfugiés urbains et leurs conditions de vie
L’IRC fait un suivi du nombre de réfugiés et leurs conditions de vie dans certaines des plus grandes villes et bidonvilles
L'IRC aide à renforcer l’engagement des réfugiés dans la société civile
L'IRC aide à renforcer l’engagement des réfugiés dans la société civile

La plupart du temps, le mot «réfugié» évoque des images de rangées interminables de tentes blanches s’étendant sur une plaine poussiéreuse. Mais cela ne donne pas une image précise de la vie que mènent des millions de réfugiés au 21e siècle. Selon l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, aujourd'hui plus de la moitié des réfugiés dans le monde vit dans les bidonvilles de certaines des plus grandes villes du monde, telles que Bangkok, en Thaïlande, Amman, en Jordanie, et Nairobi, au Kenya.

Les réfugiés qui fuient les conflits ou les catastrophes naturelles sont maintenant plus susceptibles de se diriger vers des zones urbaines que vers des camps de réfugiés. Beaucoup d’entre eux ne peuvent pas rentrer chez eux en raison d’un conflit ou de l’insécurité et doivent se construire une nouvelle vie dans une ville d'adoption. Ces cinq millions de réfugiés urbains sont confrontés à des défis spécifiques dans leur lutte pour reconstruire leur vie dans leurs villes d’adoption. Alors que nombreux sont ceux qui sont en mesure de bâtir un nouveau mode de vie, d'autres, au contraire, font face à l'isolement, la pauvreté et l'exploitation.

Discrimination, harcèlement et abus

Dans la plupart des cas, les réfugiés urbains ne sont pas reconnus légalement dans leur ville d'adoption, ce qui rend l'accès aux services de base difficile et les expose à l'exploitation. Même dans les pays où ils disposent d’une reconnaissance juridique, les réfugiés urbains sont confrontés au harcèlement fréquent par la police, impliquant coups, intimidation, détention illégale et corruption. Les femmes réfugiées dans les villes sont exposées à la violence sexuelle et à la traite d’êtres humains.

Comment nous aidons

L'International Rescue Committee s’investit dans la recherche de nouvelles approches pour aider les réfugiés urbains à reconstruire leur vie. Nous aidons les personnes vivant dans des communautés parmi les plus pauvres dans des villes du Kenya, du Burundi, de la République démocratique du Congo, de l’Ouganda, de la Somalie, de Thaïlande et d’Haïti.

Protection et assistance juridique

Beaucoup de réfugiés ont des difficultés à accéder à l'aide dont ils ont besoin parce qu'ils n'ont pas les documents nécessaires ou ne connaissent pas leurs droits. L'IRC fournit une assistance juridique aux réfugiés, en les aidant à comprendre leurs droits et à avoir accès à la justice.

Les services sociaux de base

L'IRC offre des formations pour développer les compétences des autorités locales et de la société civile pour que les réfugiés urbains puissent avoir accès à des services sociaux de base tels que la santé et l'éducation. Nous faisons également un plaidoyer auprès des gouvernements des pays hôtes afin d’élargir l'accès aux services sociaux existants pour la population de réfugiés urbains.

Le suivi du statut de réfugié

L’IRC fait un suivi du nombre de réfugiés et de leurs conditions de vie dans certaines des plus grandes villes et bidonvilles au monde. Nous utilisons ces informations pour faire un plaidoyer pour plus de services sociaux auprès des autorités locales et une plus grande attention de la part de la communauté internationale.

Lutter contre la violence faite aux femmes

L'IRC forme des prestataires de services en matière de services de soins, de référence et de soutien aux survivantes de violence contre les femmes et les filles et aux enfants victimes de maltraitance parmi les réfugiés ainsi que de manière plus générale, au sein la population urbaine.

Autonomiser les personnes vulnérables

L'IRC aide à renforcer l’engagement et la participation des réfugiés dans la société civile en engageant les réfugiés urbains dans des dialogues et discussions avec les autorités locales, en les aidant à apprendre la langue locale et à eux-mêmes défendre leurs droits.


Copyright © International Rescue Committee, 2013